Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Café-histoire : Les femmes dans la Grande Guerre

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, la Ville de Niort organise un café-histoire autour du thème des femmes dans la Grande Guerre. 

Cette 3e édition est consacrée aux femmes dans la Grande Guerre et sera animée par Evelyne Morin-Rotureau, historienne et ancienne déléguée aux droits des femmes et à l'égalité. La conférencière vulgarise l’histoire des femmes auprès d’un large public. Elle a publié notamment : « Combats de femmes, 1914- 1918 », « Françaises en guerre, 1914-1918 ». Ce café-histoire va permettre un échange riche autour du rôle souvent mésestimé des femmes pendant le conflit.

Ce type de rendez-vous informels consacrés à l'histoire est régulièrement organisé par la Ville. Il permet au public d'échanger spontanément avec les intervenants.

1914-1918. Les femmes, pilier de l’effort de guerre

Aux champs, dans les usines, dans les hôpitaux, les femmes ont participé à l’effort de guerre pendant 52 mois. Tout en travaillant à l’extérieur, elles assurent aussi avec des difficultés croissantes le quotidien du foyer et le soutien moral au soldat et voient leurs enfants enrôlés comme « graines de poilus ». Dans les territoires du Nord envahis, elles subissent occupation, pillages, destructions, viols, travail forcé et déportation, mais certaines femmes résistent à l’occupant, de même que d’autres luttent contre le patriotisme aveugle et dénoncent les conditions de travail des ouvrières. La grande guerre a bouleversé l’ordre social, mais après l’Armistice, les Françaises, contrairement à la majorité des européennes, n’obtiennent pas le droit de vote et sont priées de reprendre leur place traditionnelle d’épouse et de mère.