Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Port Boinot ,Grand projet : boinot Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Le port, point de départ de croisières fluviales

Le retour des bateaux dans le port de Niort, c’est pour 2022 ! Le projet de développement d’une offre touristique de navigation sur la Sèvre niortaise, piloté par le Parc naturel régional du Marais poitevin, se concrétise.

Un constructeur a été sélectionné pour concevoir et fabriquer les deux premiers exemplaires des bateaux habitables à propulsion électrique, que l’on pourra louer pour des croisières entre Niort et Marans. Il s’agit de prototypes, dont la forme et les dimensions sont adaptées aux contraintes techniques des ponts et écluses qui jalonnent le parcours, et dont l’esthétique a été étudiée pour s’accorder avec les paysages du Marais poitevin. Ils seront confiés en délégation de service à un opérateur privé, qui sera chargé de les gérer et de les exploiter, en commercialisant des croisières de quelques jours à une semaine.

La découverte en bateau de la Sèvre navigable et de ses canaux pourra être associée à des activités “terrestres” (restaurants, commerces, visites) et à des loisirs de proximité (location de barques ou de canoës, par exemple).

Sur les quelque 60 km de l’axe principal, sept haltes nautiques, parmi lesquelles La Roussille, Magné, Coulon, La Sotterie et Arçais, offriront des équipements d’accostage, avec bornes de recharge en eau et électricité, pour des escales d’une à trois nuits. Leur aménagement débutera à la fin de l’année.

Le port de Niort, qui appartient à l’IIBSN, Institution interdépartementale du bassin de la Sèvre niortaise, se prépare lui aussi à l’arrivée de ces bateaux de tourisme. Des travaux de réhabilitation ont commencé en septembre. Mise à sec, désenvasement, reconstruction de la cale de mise à l’eau, restauration de maçonneries, le chantier se poursuivra jusqu’à fin janvier 2021.

À l’issue de cette opération, l’IIBSN enchaînera avec la rénovation et le réaménagement d’une partie de ses locaux, pour pouvoir accueillir la capitainerie.