Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Visite ministérielle Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

La ministre déléguée aux armées en visite à Niort

Lundi 1er mars, Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, était en visite dans le Niortais pour affirmer l’engagement de l’Armée dans la limitation de son empreinte environnementale et la préservation de la biodiversité.

La ministre a démarré son parcours niortais par la visite du groupe Rouvreau, spécialisée dans la gestion des déchets, qui gère notamment ceux des deux sites militaires de l’École nationale des sous-officiers d’active (Ensoa) de Saint-Maixent-l’École et le centre militaire de formation professionnelle de Fontenay-Le-Comte.

Sur ces deux sites, l’entreprise prend en charge des déchets particuliers comme des cartouches, des armes, des gilets pare-balles qui nécessitent des procédures de traitement et d’élimination très particulières et strictes. Elle collecte également tous déchets plus ordinaires comme du bois, du papier, du plastique, du verre, des cartons. Pour l’année 2020, l’ensemble représentait 337 tonnes de déchets industriels banals et 233 tonnes de non dangereux triés. La ministre a souligné la voie prise par l’Armée pour limiter son empreinte environnementale et présenter le schéma de développement durable instauré sur les sites militaires.

Dans l’après-midi, Geneviève Darrieussecq s’est rendue sur le site du camp militaire d’Avon à Pamproux, (attaché à l’Ensoa) qui, en partenariat avec des associations environnementales, est engagé dans la préservation de la population du crapaud sonneur à ventre jaune. La ministre en a profité pour lancer “Fréquence grenouille“, une opération nationale de sensibilisation à la préservation des zones humides, y compris sur les 258 000 ha de terrains militaires hexagonaux, dont 45 000 sont classés en zone Natura 2000.