Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr
Economie ,les niortais Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Frédéric, un travailleur parmi les autres

A l’occasion de la 16e édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, du 12 au 16...

A l’occasion de la 16e édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, du 12 au 16 novembre, rencontre avec Frédéric, travailleur handicapé au sein des Ateliers niortais.

Derrière ses lunettes, Frédéric Guillemet observe la lourde pièce de ferronnerie qu’il termine. Son œil affûté détecte une petite irrégularité sur l’un des montants ouvragés. Lime à métaux en main, il entreprend de parfaire son travail, avec application.

A 35 ans, Frédéric est l’un des 120 travailleurs pris en charge par les 18 éducateurs techniques spécialisés des « Ateliers niortais », l’établissement public communal de Niort pour personnes handicapées.
Lui qui se dit « un peu lent » reste l'un des piliers de cet ESAT (établissement et services d'aide par le travail, ex CAT) créé en 1991. « Je suis ici depuis 1996. J’ai travaillé dans beaucoup d’entreprises, explique-t-il. Au début quelquefois, les collègues nous regardent. Mais après, ils voient qu’on comprend moins vite qu’eux. Et après, ça se passe bien».


Un pas vers l'autonomie

Une bonne intégration que confirme Vincent Martinez, le directeur des Ateliers niortais : «Nous n’avons pas à déplorer de situation d’exclusion rapportée par les travailleurs handicapés. Au contraire, leurs retours sont souvent positifs, en phase d’ailleurs avec la perception qu'en ont les employeurs. Notre objectif premier reste d’accompagner les personnes accueillies en secteur protégé vers l’emploi en milieu ordinaire. Pour 2013, nous avons d’ailleurs un projet qui va dans ce sens, poursuit-il. Une dizaine de travailleurs vont tenter une validation des acquis de l’expérience (VAE) de façon à voir leur expertise reconnue sur le marché du travail».

Un pas de plus vers l'autonomie, comme pour Frédéric, qui se plaît comme jamais dans l'entreprise niortaise qui l'emploie actuellement. « Le travail est intéressant et les collègues gentils », explique-t-il. Un travailleur comme les autres...

De nouvelles stratégies face à la crise

Les Ateliers niortais travaillent avec une vingtaine d'entreprises, à 95% régionales, dans les secteurs de la sous-traitance (de la papeterie à l’aéronautique), des espaces verts, de la menuiserie, ferronnerie et serrurerie, et en intervention directe dans les entreprises (du bâtiment comme des mutuelles). «Mais, crise oblige, le bouche-à-oreille fonctionne moins bien qu’avant pour convaincre nos partenaires, regrette Vincent Martinez. Nous avons donc dû investir dans la création de plaquettes informatives et dans un site internet ».

Une situation qui, « même si elle est en décroissance par rapport à 2010 et 2011 », n'inquiète pas le directeur de l’ESAT car « les résultats commerciaux des Ateliers restent néanmoins excédentaires ».

(Le 9 novembre 2012)