Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr
Environnement Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

1627 arbres et arbustes plantés cet hiver

Alors que Port Boinot poursuit sa végétalisation, d’autres opérations sont menées dans les quartiers....

Alors que Port Boinot poursuit sa végétalisation, d’autres opérations sont menées dans les quartiers. D’ici la fin de cet hiver 2019-2020, la Ville de Niort va planter 1627 arbres et arbustes à Champommier, à Saint-Liguaire, à Surimeau et aux Chizelles.

Erables champêtres, charmes, noisetiers, la Ville de Niort vient de planter 42 arbres dans le quartier de Champommier, sur une parcelle de 1200 m2 située à l’angle des rues Chantelauze et Fief-Joly, à proximité d’un lotissement. Des essences indigènes mais aussi des chênes verts qui s’adaptent au changement climatique. Dans quelques années, ils formeront un bosquet touffu qui pourra accueillir oiseaux et écureuils, et qui fournira également aux habitations un écran de protection visuelle et sonore.

D’ici la fin de l’hiver, ce sont au total 1627 arbres et arbustes qui vont être plantés par le service Jardins et espaces naturels. Le coup d’envoi de ce plan de revégétalisation, baptisé Canopée, a été donné symboliquement lundi 25 novembre 2019, à la Sainte-Catherine, un jour où comme le dit le proverbe « tout arbre prend racine ». Il s’inscrit dans le Plan Climat Air Energie territorial (PCAET) et l’Agenda 2030. L’objectif est de reconstituer la trame paysagère, favoriser la biodiversité, lutter contre les îlots de chaleur, capter et stocker le carbone.

Une deuxième séquence se déroulera samedi 30 novembre, à Saint-Liguaire, rue des Vallées de Buffevent, avec la participation des membres du conseil municipal enfants. Là, le projet est de réaliser une haie bocagère, sur plus d’un kilomètre le long du Chemin communal du 3e Millénaire. 580 arbres de haut jet (merisiers, noyers, chênes) et taillis (érables, noisetiers, charmes) alterneront avec 435 arbustes (cornouillers, viormes, pruneliers, églantiers).

En début d’année 2020, en janvier ou février, à Surimeau, chemin du Grippelet, un espace naturel sera recréé sur un terrain de 15 900 m2. Il y aura des robiniers pour la production de bois à piquets dans la vallée humide, des arbres de grand développement (merisiers, chênes verts, chênes pubescents et érables de Montpellier) dans les endroits plus secs, des taillis de charmes et d’érables champêtres le long du Chemin communal du 3e Millénaire. Soit au total : 240 arbres.

Dans le quartier de Champommier, face à la première parcelle végétalisée cet automne, un second terrain de 5000 m2 destiné à un futur aménagement paysager sera fermé côté rue par une haie composée de 80 arbres et aux extrémités par des bosquets (200 arbres).

Aux Chizelles, rive droite de la Sèvre niortaise, 50 peupliers à production de bois seront plantés en partenariat avec le Syndicat des propriétaires forestiers du Marais poitevin, sur un linéaire de 300 mètres.