Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

S.T.O.

Cette création du Théâtre Irruptionnel amène de nouveau le dramaturge et metteur en scène Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre à revisiter son histoire familiale. En 1942, son grand-père, alors maire de Vivonne, a la possibilité de ne pas envoyer son fils au S.T.O. Il refuse ce passe-droit et le sacrifie au nom de ce qu'il pense être son devoir : d'autres enfants de la commune n'ont, ni ne connaîtront, le même traitement.

Au-delà du théâtre documentaire, ce spectacle interroge la relation père/fils et la notion de sacrifice comme une promesse de biens en retour tels que la victoire, la paix, la santé ou la fertilité. Autour de quelques cas emblématiques de "déportés du travail", la pièce se fait l'écho d'une souffrance, celle d'être parti mais aussi d'être revenu et de n'avoir été ni un "héros", ni un "salaud".

Plus d'informations