Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Comédie-Ballet : Monsieur de Pourceaugnac

Comédie-ballet et mariage forcé, Molière et Lully, la belle alchimie !

Monsieur de Pourceaugnac est une œuvre du répertoire de Molière rarement mise en scène. Sombre enchantement et crépusculaire mascarade, cette comédie-ballet créée en 1669 à Chambord pour les chasses de Louis XIV s’apparente fort à la traque d’un gibier. Elle reprend en trois actes les thèmes qui lui sont chers : le mariage, l’argent et la maladie.

Alertement transposée dans les années 50 par Clément Hervieu-Léger, pensionnaire de la Comédie-Française, la pièce lie de façon admirable théâtre, danse et musique, dans un décor en perpétuel mouvement d’où surgira même une voiture ! Sur le plateau, 11 comédiens accompagnés de 10 musiciens des Arts Florissants nous régalent d’un feu d’artifice de gags, de chants et de danses aussi réjouissants qu’ils devaient l’être pour royalement divertir la cour.