Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Les porteurs du relais de la flamme olympique pour la Ville

Voici l’équipe des porteurs de la flamme olympique qui représenteront la Ville de Niort le 2 juin prochain. Composé de quatre titulaires sélectionnés pour leur engagement citoyen et leurs valeurs, ces sportifs vont hisser haut à Niort les couleurs des Jeux de Paris.

  •  Sébastien Bichon, 52 ans, para-cyclisme (Pédale Saint Florentaise)

« Amputé d’une jambe à 4 ans et médaillé paralympique en cyclisme aux Jeux de Sydney, il témoigne des valeurs positives du sport et parraine des manifestations sportives : dépassement de soi, résilience, inclusion, solidarité, esprit d’équipe...  Porter la flamme en est une belle illustration. Son prochain défi ? Les 24 heures du Mans Vélo en équipe 100 % handi en août prochain ».

  • Alice Lopez, 15 ans, judokate (Dan 79)

« Pensionnaire du Pôle espoir de Poitiers et licenciée aux Dojos de l'Agglomération niortaise 79, la championne du monde cadets par équipe (compétition mixte) de judo 2023 a déjà tout d’une grande. C’est avec beaucoup d’émotion qu’elle a accueilli la nouvelle mais aussi avec un sens de la responsabilité de cette tâche. La cadette du judo niortais représentera son club et sa discipline sportive avec fierté le 2 juin ».

  •     Valentin Pottier, 21 ans, perchiste (Stade niortais athlétisme)

« Participer aux Jeux Olympiques est son projet de vie et rythme ses journées dans l’esprit de Pierre De Coubertin. Le dépassement de soi, la persévérance et le respect sont des valeurs qu’il souhaite incarner sur le sautoir mais aussi en dehors comme avec la flamme. Aujourd’hui il participe à des compétitions de haut-niveau sur l’ensemble du territoire national et 2024 marquera son entrée sur le circuit international du saut à la perche ».

  • Nathan Proust, 19 ans lanceur de javelot (Stade niortais athlétisme)

« Médaillé d’or aux championnats de France dans la catégorie junior et toujours en constante progression dans les classements, il ne s’attendait pas à être retenu pour porter la flamme. C’est une immense fierté pour lui et une opportunité qui ne se produira probablement qu’une seule fois dans sa vie. C’est à son tour de monter cette première marche vers les J.O ».