Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Villa Pérochon

Le Centre d'art contemporain photographique (CACP) a ouvert fin mars 2013 à la Villa Pérochon, ancienne maison d'habitation de l'écrivain Ernest Pérochon (1885-1942). Ce nouvel équipement culturel, situé en face du Musée Bernard d'Agesci, est géré par l'association Pour l'instant, organisatrice des Rencontres de la jeune photographie internationale.

Conventionné par le Ministère de la Culture et la Ville de Niort, le CACP-Villa Pérochon dispose d'une galerie de 130 m2. On y accède par le parc, côté rue Paul-François Proust. Ce grand jardin, clos de murs, est l'atout charme de la maison. C'est aussi un magnifique espace d'exposition à ciel ouvert.

Il existe en France plus d'une cinquantaine de centres d'art contemporain conventionnés par le Ministère de la Culture. Mais seulement six sont spécialisés dans la photographie : le Jeu de Paume à Paris, le Point du Jour à Cherbourg (Manche), les centres de Lectoure (Gers), Douchy-les-Mines (Nord), Pontault-Combault (Seine-et-Marne) et la Villa Pérochon à Niort.

La Villa Pérochon

En 2002, Jean et Jane Debenest, petits enfants d'Ernest Pérochon, ont fait don à la Ville de Niort de la propriété où vécut leur grand père entre 1930 et 1942, les douze dernières années de sa vie.

Né à Courlay dans les Deux-Sèvres, Ernest Pérochon était instituteur. Il a commencé à écrire à partir de 1908. Son premier roman "Les Creux de maisons" est publié en feuilleton dans le journal L'Humanité. En 1920, il obtient le prix Goncourt pour son deuxième roman "Nêne", l'histoire d'une servante de ferme. Il quitte alors l'enseignement pour se consacrer à l'écriture et s'installe à Niort, d'abord avenue des Martyrs-de-la-Résistance, puis avenue de Limoges. Il meurt en 1942 d'une crise cardiaque, à l'âge de 57 ans

En acceptant le leg, la Ville de Niort s'est engagée à affecter l'ancienne demeure de l'écrivain à des activités culturelles. Des travaux de sauvegarde du bâtiment sont engagés dès 2008 (réfection de la toiture). La décision de transformer une partie de la maison en centre d'art est prise en 2011. Le projet est confié au cabinet d'architectes niortais Beaudouin-Engel.

Le chantier démarre fin 2011. Le rez-de-jardin (ancienne cave à charbon) est transformé en galerie photo. Côté rue Paul-François Proust, la grange, qui servait de garage, devient le local d'accueil. A l'étage, des bureaux y sont aménagés. L'association Pour l'instant s'y est installée fin mars 2013. Le centre d'art contemporain photographique a été officiellement inauguré les 12 et 13 avril 2013.