En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+

Sainte-Pezenne

  • Présentation du quartier

    Sainte-Pezenne a pris le nom d'une jeune martyre, qui serait morte d'épuisement au VIIIe siècle, aux portes de Niort. Ses restes furent transportés dans le village, qui s'appelait alors Tauvinicus (ou Thorigné).

    Le bourg s'est construit autour de l'église, bâtie à l'emplacement d'un lieu de culte païen. Il a gardé un caractère patrimonial très marqué.

    Commune agricole spécialisée dans la culture maraichère, Sainte-Pezenne était réputée pour ses artichauts, ses oignons ou encore ses poires. A partir du début du XXe siècle, elle est aussi appréciée pour ses bords de Sèvre, où l'on vient pêcher ou se reposer. Sa fusion avec Niort date de 1965.

    Le quartier est coupé en deux par la route de Coulonges.

    A l'est :

    • l'ancien bourg,
    • les bords de Sèvre, où les cabanes de pêche sont apparues dès les années 1900,
    • les sentiers de Sainte-Pezenne,
    • le parc et le château de Chantemerle, propriétés de la Ville depuis 1990, occupés par un centre de loisirs municipal,
    • le crématorium.

    A l'ouest :

    • le secteur pavillonnaire, qui s'est développé à partir des années soixante-dix. Il est actuellement en très forte expansion.
    • la plaine de la Glaie qui accueille de petits immeubles collectifs
    • la déchetterie du Vallon d'Arty, gérée par la communauté d'agglomération.
  • Equipements

    Maison de quartier

    Equipements culturels

    Equipements sportifs

    Aires de jeux

    Sentiers pédestres et cyclables

    Parcs et jardins

    Défibrillateurs

    Cimetières

  • Patrimoine

    Patrimoine architectural

    Patrimoine naturel

    Biodiversité

    Les boisements de pente de la vallée de la Sèvre (dont le boisement de Chantemerle) présentent un très fort intérêt écologique en raison de la présence d'un habitat d'intérêt européen, la chênaie à ail des ours, qui constitue un véritable corridor biologique. Ils abritent des mammifères, notamment des chauve-souris (grand rhinolophe, barbastelle, noctule commune et noctule de Leisler) et des reptiles (couleuvre verte et jaune, couleuvre à collier), mais aussi une espèce protégée de coléoptère : le lucane cerf-volant.

    La Sèvre Niortaise est un axe majeur de la biodiversité niortaise. On y a recensé 36 espèces de libellules dont 2 protégées d'intérêt européen : le gomphe de Graslin et la cordulie à corps fin. La Loutre d'Europe utilise le fleuve comme axe de reconquête de la partie en amont du centre-ville, les chauve-souris (murins à moustaches, murins de Daubenton, noctules de Leislerc), comme terrain de chasse. Différentes espèces d'oiseaux, dont l'emblématique martin pêcheur, ont été observées.

    Dans la plaine, on trouve des espèces d'oiseaux liées aux cultures (l'outarde canepetière, l'œdicnème criard, le busard cendré) et des plantes des moissons, dont le bleuet et le miroir de Vénus.

    Arbres remarquables

  • Agenda

    // 2 résultats

    • Du lundi 10 juillet 2017 au vendredi 28 juillet 2017

      Maison de quartier de Sainte Pezenne

      Rue du Coteau Saint Hubert 79000 Niort

      Au plus près de chez vous, dans votre quartier, le centre socioculturel organise des animations, des stages, des séjours… L’été sera chaud, mais aussi culturel, artistique, sportif…

    • Du lundi 21 août 2017 au vendredi 01 septembre 2017

      Maison de quartier de Sainte Pezenne

      Rue du Coteau Saint Hubert 79000 Niort

      Au plus près de chez vous, dans votre quartier, le centre socioculturel organise des animations, des stages, des séjours… L’été sera chaud, mais aussi culturel, artistique, sportif…

    • 1