En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+

Goise Champommier Champclairot

  • Présentation du quartier

    Le quartier de Goise Champommier Champclairot rassemble trois anciens micro-quartiers.

    • Goise faisait partie de la commune de Saint-Florent, avant qu'elle ne fusionne avec Niort. Secteur résidentiel, il accueille aussi la polyclinique Inkermann, un important pôle commercial (route d'Aiffres), ainsi que le centre équestre municipal.

    • Implanté sur les coteaux des vignes, Champommier était un secteur agricole. Il s'est développé avec l'arrivée du chemin de fer et l'ouverture de la gare (1858). Des lotissements ont été construits pour loger les cheminots. C'est aujourd'hui le coeur du quartier. Beaucoup d'équipements y sont concentrés : une école, deux lycées, un stade, une piscine...

    • Champclairot est un ancien fief médiéval, qui a perdu son aspect campagnard à partir des années cinquante. Des usines ont fait leur apparition (la Seita, notamment). La construction d'un lotissement et de logements HLM a été lancée. Le secteur se développe actuellement en direction du Fief Joly et de la Vallée Guyot.

     

     

  • Equipements

    Maisons de quartier

    Aires de jeux

    Equipements sportifs

    Sentiers pédestres et cyclables

    • Chemin communal du IIIe Millénaire -
      Départ du parcours : 400 route d'Aiffres
      79000 Niort

    Parcs et jardins

  • Patrimoine

    Patrimoine naturel

    Biodiversité

    Les friches urbaines et industrielles sont des espaces refuges pour de nombreuses espèces animales et végétales. L'ancien dépôt de tabac de la Seita à Champclairot est très représentatif de ce milieu. Les bâtiments ont été démolis entre 1982 et 2007. Depuis sa désaffection, le site est resté à l'abandon. La végétation a peu à peu colonisé les lieux jusqu'à recouvrir des zones goudronnées.

    Plus de 200 espèces de plantes ont été recensées sur les friches niortaises. Les plus remarquables sont la mélique ciliée et l'orpin rougeâtre. Ce milieu attire aussi un grand nombre d'espèces d'oiseaux qui y trouvent le gîte, le couvert et une certaine tranquillité, comme la huppe fasciée ou la linotte mélodieuse (toutes deux protégées) ou encore l'alouette des champs.

    Arbres remarquables

  • Agenda