En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+

Rencontres photo : Bas Losekoot, autour de la résidence

Photographe portraitiste et documentaire, Bas Losekoot aime photographier la rue et les passants, à New-York, Sao-Paulo, Seoul, Mumbaï, Honk- Kong, Londres, Lagos…Avec une grande maîtrise du cadrage et de la composition, il use de toutes les situations difficiles: contre-jours, reflets, ombres, lumières indirectes ; comme pour éprouver la photographie.

Nous sommes confrontés à la plus grande vague d’urbanisation de l’histoire humaine. Comment cette croissance rapide de la densité de population influence-t-elle le comportement des piétons dans les rues des mégapoles les plus peuplées au monde ? Dans son projet In Company of Strangers, Bas Losekoot présente un essai cinématographique dans lequel il donne une idée du parcours psychologique des gens qui travaillent dans les mégapoles modernes. Plaçant son appareil photo dans les espaces liminaux de la ville, il aborde l’état d’entre-deux de l’expérience urbaine moderne. Avec un regard intuitif, il observe la « présentation de soi » et les « passages micro-secondes » qui prédominent dans les rencontres urbaines de tous les jours. Avec l’équipement cinématographique, il réussit à distiller l’extraordinaire au sein du banal en affichant une vision intimiste et qui suscite la réflexion sur la vie privée dans le domaine public. Un livre sur ce projet sera publié en 2017 par Kehrer Verlag. Il comprendra des photographies des villes de New York, São Paulo, Séoul, Mumbai, Hong Kong, Londres, Lagos, Istanbul et Mexico. Un contexte théorique sera fourni dans trois essais par un sociologue, un urbaniste et un théoricien du film ainsi qu’un entretien avec l’artiste par un historien/conservateur d’art.

  • Visite commentée par l'artiste le samedi 8 avril à 12h