Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Habitat Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Un marché immobilier dynamique à Niort

Depuis deux ans, le marché immobilier est très actif localement reflétant un engouement pour Niort à la fois pour son cadre de vie et ses prix qui restent très attractifs dans la région.

« Il n’y a jamais eu autant de biens vendus, ni autant d’acheteurs et de projets de construction et de réhabilitation à Niort. Cette réalité illustre une dynamique bien installée qui nous le constatons, s’est nettement renforcée depuis 2020 » annonce Bastien Marchive, adjoint au maire en charge de l’urbanisme.
En effet, le nombre de dossiers déposés à la direction de l’urbanisme a progressé de 21% entre 2020 et 2021, représentant 4056 demandes liées à des acquisitions, des travaux ou projets d’habitat. L’augmentation de 43% en deux ans du nombre de permis de construire témoigne de l’attractivité de la ville.
« Cette tendance marque une vraie confiance dans le développement de Niort qui concerne tous les quartiers. La Ville veille à un équilibre urbanistique qui garantit une qualité du cadre de vie aujourd’hui très recherchée. Nous travaillons en lien avec les porteurs de projets, les agences immobilières et les notaires pour garantir une offre qui répond aux attentes des familles, des étudiants, des séniors, une mixité sociale et bien sûr une cohérence architecturale et environnementale ».

Même si Niort n’échappe pas à l’augmentation du prix de l’immobilier au m² (+13,9%), elle demeure toujours la ville la moins chère du Poitou-Charentes (1672 € le m² pour une maison d’habitation contre 2057 € à Poitiers ou 4068 € à La Rochelle). 

Les ventes de biens ont ainsi augmenté à Niort de 11% en un an. L’enjeu pour la Ville est de maintenir cette dynamique. A l’horizon 2025, 1400 nouveaux logements intégrés dans des programmes immobiliers et 210 nouveaux logements sociaux seront mis sur le marché. « Cette projection est amenée à évoluer à la hausse dans les mois qui viennent, de plus en plus d’investisseurs publics et privés sont intéressés par Niort ».

En projet, de nouvelles opérations immobilières dans les quartiers

  • Les Hauts de la Blauderie (ancienne caserne Largeau) 229 logements ; Terre d’Epona (sud avenue de Limoges, ancienne friche Castel Vin) 165 logements ; Les Jardins de Greta (rue de l’Ancien Champ de Foire) 67 logements ; quartier résidentiel Ribray (rue Jacques-Cartier et Jean-Chardin) 160 logements ; Galerie Hugo (rue Victor Hugo) 17 logements ; ilot CCI (place du Temple) 24 logements.
  • 210 nouveaux logements sociaux (à noter que Niort enregistre 24% de logements sociaux sur son territoire, un taux au-dessus des 20% imposés par la législation).