Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr Logo Vivre à Niort

Portrait

Julien Viroulaud : le goût des autres

Natif de Niort, Julien Viroulaud est un marin pas comme les autres, un messager de la diversité, qui veut en finir avec les discriminations.

C’est un marin pas comme les autres, un messager de la diversité, qui veut en finir avec les stéréotypes et les discriminations. Natif de Niort, salarié de la Macif, Julien Viroulaud, 38 ans, a la passion de la voile. Depuis 2015, il fait partie d’un équipage improbable, composé de 25 personnes, de tous âges et de toutes origines, avec chacune un parcours de vie différent et pour certaines, un handicap. Cet équipage pluriel, à l’image de la société, c’est le Team Jolokia, du nom du piment le plus fort du monde.

Ensemble, quand ils embarquent sur le Volvo Ocean 60 de l’association, pour des courses au large en France ou en Europe, Bruno, M’Baki, Marie et les autres n’ont pas peur de se mesurer aux navigateurs professionnels. A bord, Julien Viroulaud est responsable du réglage de la voile d’avant. Début août, avec ses coéquipiers, il disputait la Fastnet Race, en mer d’Irlande. Fier d’être Niortais, il avait tenu à accrocher à l’arrière du monocoque un drapeau aux couleurs de la Ville. Fin septembre, il participait aux Voiles de Saint-Tropez. En octobre, à Alicante en Espagne, il prenait le départ de la première étape de la Volvo Ocean Race.

"C’est le défi humain qui m’intéresse, le bateau n’est qu’un support" souligne-t-il. Le Niortais a fait sienne la devise du Team Jolokia : "la diversité est une force, nos différences sont source de performance". Une conviction qu’il s’est forgée au fil des années, notamment en jouant au rugby, un sport où tout le monde a sa chance. "Que tu sois petit, menu ou gros, tu as ta place." Le rugby, qu’il a pratiqué pendant 19 ans, d’abord au Stade Poitevin, puis au Stade Niortais, lui a aussi appris l’esprit d’équipe, le sens du collectif. "Physiquement, c’est dur, mais on se soutient. Il y a toujours un copain pour rattraper le plaquage qui a été manqué." C’est pareil sur l’eau avec le Team Jolokia. Cette aventure, il ne se lasse pas de la partager. "Sinon, à quoi ça servirait ?" 

Pour pouvoir toucher les plus jeunes, Julien Viroulaud a intégré la Réserve citoyenne de l’Education nationale, mise en place aux lendemains de l’attentat contre Charlie Hebdo. Et il a pu intervenir à l’école élémentaire Louis-Aragon, devant les élèves de la Clis, classe pour l’inclusion scolaire. En mai 2016, un voyage à Lorient, port d’attache du bateau du Team Jolokia, a été organisé. Les enfants ont pu monter à bord et échanger avec les membres de l’équipage. Ils ont aussi pris la navette pour l’île de Groix avec des jeunes en institut spécialisé. "De retour à Niort, leurs camarades les ont questionnés et regardés avec envie, parce qu’ils avaient vécu des choses extraordinaires" raconte Julien Viroulaud. Pari réussi !

"Si on se donne la chance de connaître l’autre, on se rend compte de ce que chacun peut apporter" insiste le Niortais qui espère rester dans le Team Jolokia le plus longtemps possible. Son rêve : un tour du monde à la voile, avec "un équipage de la diversité".