Social : L'autre monnaie

L’association Sol Angélique organise une rencontre avec Philippe Derruder, jeudi 22 novembre, au centre Du Guesclin. L’économiste solidaire expliquera l’intérêt et le fonctionnement des monnaies locales complémentaires.

Non, l’euro n’est pas l’unique monnaie utilisable pour nos achats quotidiens. C’est ce que va exposer et expliquer l’économiste solidaire Philippe Derruder jeudi 22 novembre, au centre Du Guesclin, à l’occasion d’une rencontre organisée par Sol Angélique. Créée en juin 2012, l’association se propose de mettre en place cette monnaie éthique sur le territoire de l’aire urbaine de Niort. Articulée sur les trois piliers du développement durable (social/sociétal, environnement, économie), la monnaie locale est une alternative destinée à dynamiser l’économie locale et les échanges solidaires. Elle encourage la production et la consommation locales, l’ancrage de l’économie dans son territoire, la création d’emplois et la réduction de notre empreinte écologique.
La rencontre avec Philippe Derruder et les débats qui suivront, se dérouleront à l’amphi 2,  bâtiment B, du centre Du Guesclin, jeudi 22 novembre, à partir de 18h30. Sol Angélique espère ainsi sensibiliser les Niortais et recruter des bénévoles pour l’aider au lancement d’une telle monnaie solidaire. Seize villes de France ont déjà adopté ce système d’échange, pourquoi pas Niort ?

  • Contact : Francis Allègre (président de l'association Sol Angélique). Tél. : 06 33 36 47 32.  Courriel : francis.allegre@sfr.fr

(Le 12 novembre 2012)

 

23/11/2012

Laissez un commentaire

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Donation Jeanne Christine Ouvrard