Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+

© Art Photo Picture - Fotolia

Ma maison, mon quartier

L'habitat dégradé

Vous êtes locataire d'un logement dégradé ? Par exemple : l'installation de chauffage n'est pas satisfaisante, la toiture n'est pas étanche, l'éclairement naturel est insuffisant, le logement présente des traces d'humidité et des moisissures...

  • Recherchez avant tout une solution à l'amiable avec votre propriétaire en lui adressant une lettre en recommandé avec accusé de réception. Pour vous aider dans la rédaction de cette lettre, le service communal d'hygiène et de santé tient à votre disposition des exemples de courriers.
  • Si cette démarche n'aboutit pas sous un délai d'un mois. Vous pouvez faire appel au service communal d'hygiène et de santé en adressant une fiche d'auto-évaluation de votre logement. Un technicien vous rendra visite pour évaluer l'état du logement et établir un rapport qui sera adressé à votre propriétaire. Si nécessaire, il pourra dresser un procès verbal qui sera transmis au Procureur de la République.

  • En parallèle de la procédure administrative menée par la Ville, vous pouvez engager une procédure judiciaire au civil en vous adressant au tribunal d'instance. Contact au 05 49 05 45 50

+ d'infos sur le site internet :


Vous êtes propriétaire bailleur ou occupant. Vous souhaitez faire des travaux. Renseignez-vous sur les aides financières existantes.

  • Si vous habitez dans le périmètre concerné par l'Opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH), vous pouvez bénéficier sous conditions d'aide à la rénovation de votre logement.
    + d'infos sur l'OPAH
  • L'Agence nationale de l'habitat (ANAH) peut aussi vous renseigner sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre.
    + d'infos sur l'ANAH