Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+

Mon foyer, ma famille

Faire face au décès d'un proche (II) : organiser les obsèques

La Conservation des cimetières de la Ville de Niort se tient à votre disposition pour vous informer sur les équipements présents dans les cimetières niortais.

L'inhumation (enterrement) ou la crémation (incinération) doit avoir lieu dans les six jours ouvrables suivant le décès (les dimanches et les jours fériés ne sont pas compris dans le calcul). En cas de besoin, une dérogation peut être accordée par la préfecture.

Conformez-vous aux dernières volontés du défunt, s’il les avait exprimées : témoignages, contrat obsèques, testament…

Inhumation

Niort compte onze cimetières. Mais il n’est plus attribué de nouvelles concessions dans les vieux cimetières de Sainte-Pezenne et de Saint-Florent.

L’inhumation dans les cimetières niortais est accordée :

  • aux personnes décédées sur le territoire de la commune, quel que soit leur domicile ;
  • aux personnes domiciliées dans la commune, quel que soit leur lieu de décès ;
  • aux  personnes ayant droit à l'inhumation dans une sépulture de famille, quels que soient leurs lieux de domicile ou de décès ;
  • aux personnes de nationalité française établies hors de France, inscrites sur les listes électorales à Niort.

Pour savoir si le défunt est titulaire d’une concession ou s’il a des droits sur une concession familiale ou collective, contactez la Conservation des cimetières qui pourra effectuer des recherches avec vous.

Pour acquérir une concession funéraire, vous devez souscrire un contrat d’une durée de 15, 30 ou 50 ans (indéfiniment renouvelable à échéance) auprès de la Conservation des cimetières. Le choix du cimetière est libre. Néanmoins, certains cimetières peuvent temporairement ne plus disposer d’emplacements disponibles.
Les tarifs sont consultables en ligne. Vous pouvez également vous les procurer à la Conservation des cimetières.

L’inhumation dans une concession funéraire peut être effectuée en fosse, c’est-à-dire en pleine terre, ou en caveau, selon le choix de la famille.

Crémation

C’est l’entreprise de pompes funèbres que vous avez mandatée qui prendra rendez-vous avec le crématorium. Elle peut également se charger d’organiser la cérémonie.

Après la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire. Dans l’attente de leur destination définitive, elles peuvent être conservées au crématorium (ou dans un lieu de culte) pour une durée d’un an maximum.

Dispersion des cendres

Dans les cinq cimetières de Niort où un Jardin du souvenir a été aménagé, la dispersion des cendres se déroule toujours en présence d’un agent municipal, et si la famille en a émis le souhait, d’un représentant de l’entreprise de pompes funèbres. Le nom du défunt est consigné sur un support, par exemple gravé sur une feuille d’arbre en laiton comme au cimetière naturel de Souché. Mais il n’y a aucune possibilité de personnalisation ou de matérialisation du lieu de la dispersion.

Depuis 2008, la dispersion des cendres dans un jardin privé est interdite. Elle est autorisée en mer ou en pleine nature, mais hors espace public. Une déclaration auprès du maire de la commune du lieu de naissance du défunt est nécessaire.
La dispersion des cendres est un acte irréversible, auquel les proches doivent avoir réfléchi pour ne pas regretter leur décision.

Conservation des cendres dans une urne

L’urne cinéraire peut être :

  • déposée dans le columbarium d’un cimetière avec la possibilité de faire graver une plaque à l’identité du défunt ;
  • placée dans un cavurne (mini caveau individuel) et enterrée dans le jardin d’urnes (jardin de tombes cinéraires) d’un cimetière ;
  • déposée dans la concession funéraire familiale ;
  • scellée sur un monument funéraire.
  • Dans tous les cas, vous devez obtenir l’autorisation du maire de la commune du lieu de dépôt. A Niort, renseignez-vous auprès de la Conservation des cimetières.

Depuis 2008, il est interdit de conserver une urne cinéraire à son domicile. En revanche, vous pouvez l’inhumer dans une propriété privée, sous réserve de l’obtention d’une autorisation préfectorale.

L’utilisation des équipements cinéraires des cimetières niortais est réservée :

  • aux personnes décédées sur le territoire de la commune, quel que soit leur domicile ;
  • aux personnes domiciliées dans la commune, quel que soit leur lieu de décès ;
  • aux  personnes ayant droit à l'inhumation dans une sépulture de famille, quels que soient leurs lieux de domicile ou de décès ;
  • aux personnes de nationalité française établies hors de France, inscrites sur les listes électorales à Niort.

Pour acquérir un emplacement en columbarium ou en cavurne, vous devez souscrire un contrat de concession de 15 ou 30 ans auprès de la Conservation des cimetières.
Les tarifs sont consultables en ligne. Vous pouvez également vous les procurer à la Conservation des cimetières.