Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Concertation : Extinction de l'éclairage public de minuit à 5h30

Niort, C’est beau la nuit !

Niort a décidé d’étendre, à partir du 6 juillet, de minuit à 5h30, sur plusieurs secteurs de la ville l’expérimentation de l’extinction de l’éclairage public mené dans le quartier de Sainte-Pezenne. Tout l’été, les Niortais seront invités à donner leur avis via le formulaire ci-dessous

Cette opération s’inscrit dans la démarche de développement durable de la Ville, qui lui a valu de recevoir le label Cit’ergie en 2019 pour ses bonnes pratiques et sa stratégie en matière énergétique, d’adaptation aux changements climatiques et de limitation des émissions de gaz à effet de serre. Niort fait partie des sept collectivités françaises pionnières qui ont aligné leur démarche de développement durable sur l’Agenda 2030 des Nations Unies.

  • Biodiversité, bien-être, économies d’énergie

    L’opération est motivée par des questions de préservation de la biodiversité, de bien-être des habitants et par les économies d’énergie qui en découleront.

    • Protéger la biodiversité. L’éclairage nocturne a un effet néfaste sur la faune et la flore en venant perturber leur fonctionnement physiologique et leur rythme biologique. Il contribue à la perturbation, voire la destruction, du cycle de reproduction de certaines espèces et les rend plus vulnérables à leurs prédateurs.
    • Préserver le ciel nocturne. L’éclairage nocturne crée une pollution lumineuse accentuée par la mauvaise adaptation des équipements à l’environnement ou des défauts de réglages. Il peut entraîner la formation de halos néfaste pour la visibilité.
    • Bien-être des habitants. Cette expérimentation vient également en réponse aux demandes de nombreux Niortais, émises notamment à la suite de l’épisode caniculaire de l’été 2019, quand il était agréable d’ouvrir volets et fenêtres, la nuit, pour gagner un peu de fraîcheur. Une première expérimentation déjà menée sur le quartier de Sainte- Pezenne laisse apparaître que les habitants ont apprécié redécouvrir la sérénité de la nuit, ses bruits, ses étoiles...
    • Réaliser des économies budgétaires. Les cinq heures d’extinction nocturne de l’éclairage public permettront la réduction de 40 % de la consommation d’énergie dédiée à ces équipements et entraîneront une économie de 100 000 € par an pour la collectivité.
  • Concertation des Niortais

    Les Niortais seront associés à cette expérimentation. Ils pourront exprimer leurs remarques, leurs idées via le module le formulaire ci-dessous.

    Une phase de concertation sera lancée avec les associations environnementales et les conseils de quartier avant le début de l’expérimentation. Des ajustements dans les plages horaires et les zones d’extinction pourront intervenir à l’automne. Les zones d’extinction s’étendront principalement sur la périphérie de la ville, ainsi que sur tous les nouveaux lotissements. Le centre-ville et les quartiers du Clou-Bouchet, Tour-Chabot et Pontreau/Colline Saint-André conserveront leur éclairage nocturne.

    Les équipements sportifs et culturels situés dans les secteurs éteints conserveront leur éclairage nocturne lorsqu’ils accueilleront des événements ouverts au public.

    Sont concernés :

    • Le terrain de BMX, chemin du Moindreau
    • Le CSC de Champclairot, square Germaine-Clopeau
    • Le CSC Chemins blancs, avenue de Saint-Jean-d’Angély
    • Le CSC Sainte-Pezenne, rue du Coteau Saint-Hubert
    • La salle des fêtes de Saint Liguaire, le parking et la place Saboureau
    • Le stade Jean-Adolphe et le CSC de Souché, rue de l’aérodrome
    • Le pôle tennis, rue de Saint-Symphorien
    • Le stade des Gardoux, rue de la levée de Sevreau
    • Le stade municipal et son parking, rue de la Halte (Saint Liguaire)
    • La maison de quartier de Goise, le terrain des Archers de Saint Florent
    • et le stade Massujat, rue Massujat
  • Les secteurs concernés par l'expérimentation

Donnez votre avis