Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Les émissions de gaz à effet de serre en baisse en 2018

La loi Grenelle impose aux collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants de dresser leur bilan carbone et de mettre en œuvre des actions pour réduire toutes leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). En 2018, ces émissions produites par la Ville de Niort ont été évaluées à 29 869 tonnes équivalent CO2 d’émissions totales, affichant une baisse de -8,8% en 3 ans, portant principalement sur les postes achats (-8 %) et déchets (-2 %).

Cette tendance illustre les résultats positifs de la politique énergie climat ambitieuse dans laquelle la Ville de Niort s'est engagée et qui lui ont notamment valu la reconnaissance nationale du label Cit’ergie en 2019.

La Ville développe d’ores et déjà un certain nombre d’actions pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre :

  • Plantation d’arbres en nombre pour séquestrer le carbone et lutter contre les îlots de chaleur urbains
  • recours aux énergies renouvelables (photovoltaïque, solaire thermique, géothermie, biomasse), isolation des bâtiments, éclairage public à leds
  • privilégier les circuits courts et la saisonnalité dans la restauration collective, systématiser l’approche coût global et l’analyse du cycle de vie des produits, réduire la part carnée
  • encourager au transfert modal de la voiture vers le bus et les circulations douces, renforcer le réseau de pistes cyclables
  • optimiser le tri des déchets
  • développer le réemploi de matériaux, favoriser les chantiers les moins émissifs, privilégier les approvisionnements les plus proches possibles
  • limiter l’utilisation d’engrais chimiques.

Répartition des différents postes d’émissions de gaz à effet de serre :

  • Déplacements des usagers des services publics municipaux + agents de la ville : 43% des émissions de GES, soit 12 701 tonnes équivalent CO2
  • Bâtiments, parkings, véhicules, parc informatique : 28% des émissions de GES,  soit 8 297 tonnes équivalent CO2
  • Energie (chauffage, climatisation, écalirage public, eau) : 15% des émissions de GES, soit 4 579 tonnes équivalent CO2
  • Achats (matériaux, fournitures, restauration scolaire) : 6% des émissions de GES, soit 1649 tonnes équivalent CO2
  • Production et traitement des déchets : 4% des émissions de GES, soit 1177 tonnes équivalent CO2
  • Fret : 4% des émissions de GES, soit 1179 tonnes équivalent CO2
  • Emissions non énergétiques (liées à la climatisation et usage d’engrais de synthèse) : 4% des émissions de GES, soit 279 tonnes équivalent CO2