En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+

Aval d'un barrage

Le barrage de la Touche-Poupard est implanté à 47 km en amont de Niort sur le Chambon, un affluent de la Sèvre niortaise. Mis en service en 1995, il a une capacité de 15 millions de m3. C'est l'une des principales ressources en eau du département. Durant la période estivale, les lâchers permettent de maintenir le débit de la Sèvre (soutien d'étiage).

Les installations sont gérées par la Compagnie d'aménagement des eaux des Deux-Sèvres (CAEDS), dans le cadre d'un contrat de concession avec le Conseil général des Deux-Sèvres.

Réduction des risques

La CAEDS est en charge de la surveillance constante du barrage. Les services de l'Etat (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) assurent le contrôle de cette surveillance, sous l'autorité du Préfet.

Le barrage fait l'objet de visites régulières de contrôle et de surveillance.

En cas de rupture du barrage

Si le barrage rompait brutalement, une énorme vague atteindrait Surimeau en 5h30, le centre-ville en 6h30, Sevreau en 8h30, submergeant des zones urbanisées.

Le barrage dispose d'un réseau de sirènes pour avertir les communes les plus proches et d'un système de transmission de signal d'alerte pour les communes éloignées, situées à l'aval du barrage.

 Un plan particulier d'intervention planifie l'organisation des secours locaux.

Les bons réflexes

  • Ecoutez France Bleu Poitou pour connaître les consignes des autorités
  • Gagnez le plus rapidement possible un point en hauteur, en dehors de la zone inondable
  • N'allez pas chercher vos enfants à l'école, les enseignants s'occupent d'eux
  • Ne vous engagez à pied ou en voiture dans une zone inondée
  • Evitez de téléphoner pour laisser libre les réseaux de télécommunications