Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Inventaire des zones humides

La loi sur l'eau rend obligatoire l'élaboration d'un inventaire communal des zones humides. En janvier 2013, la Ville a confié cette étude de terrain à l'Institution interdépartementale du Bassin de la Sèvre Niortaise (IIBSN) chargée de garantir la cohérence sur l'ensemble du bassin versant Sèvre niortaise/Marais poitevin.

Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion qualitative et quantitative de la ressource en eau des bassins versants. Le nôtre s'étend sur un vaste territoire, de la Roche-sur-Yon à Surgères, de Saint-Maixent-l'Ecole à la baie de l'Aiguillon.


Selon le Code de l'Environnement, sont considérées comme zones humides tous "terrains exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, salée ou saumâtre, de façon permanente ou temporaire. La végétation, quand elle existe, est dominée par des plantes hygrophiles pendant une partie de l'année". Précieuses, elles permettent de recharger les nappes, de réguler les étiages et les crues, de préserver la qualité de l'eau et bien sûr de favoriser la biodiversité.

A Niort, elles représentent 7,55% du territoire communal. Elles couvrent au total 516 ha : 424 ha de marais classés dans le périmètre Marais poitevin, les 92 ha restants se situent en majorité dans les fonds de vallées de la Sèvre niortaise et du Lambon et dans le quartier de Saint-Florent.
Hormis les marais (qui ne faisaient pas l'objet de l'inventaire, car déjà identifiés), cinq grands types de zones humides ont été répertoriés:

  • des prairies humides, principalement le long de la Sèvre niortaise et aux lieux-dits Fontaine-Bouter, La Garenne et la Tranchée;
  • des zones humides cultivées, à la Tranchée et au lieu-dit La Fantaisie, en bordure du marais de Bessines;
  • des boisements humides, le long de la Sèvre niortaise, ainsi qu'à La Tranchée;
  • des zones humides jardinées et les zones humides plantées en peupliers situées dans le lit majeur de la Sèvre niortaise, entre Surimeau et Saint-Pezenne.

Après avis de la commission locale de l'eau du Schéma d'aménagement et de gestion des eaux (Sage) Sèvre niortaise et Marais poitevin, cet inventaire sera annexé au Plan local d'urbanisme (PLU) actuellement en cours de révision Ces zones humides feront l’objet d’un classement et de mesures de gestion adaptées afin de préserver la ressource en eau et la biodiversité.