Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Parc naturel régional du Marais poitevin

Deuxième zone humide de France par sa superficie après la Camargue, le Marais poitevin s'étend sur 98000 hectares. En mai 2014, il a retrouvé son label de "parc naturel régional". Comme 92 autres communes, Niort bénéficie de ce classement sur la totalité de son territoire, pour une durée de douze ans. 

Qu'est-ce qu'un parc naturel régional ?
"Peut être classé “Parc naturel régional” un territoire à dominante rurale dont les paysages, les milieux naturels et le patrimoine culturel sont de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile" selon la définition de la Fédération des Parcs naturels régionaux. Le Marais poitevin est le 49e parc naturel régional de France.

  • Les 93 communes du Parc naturel régional

    Le Marais poitevin avait perdu son label de parc naturel régional en 1997, suite à la dégradation de ses paysages et de son patrimoine naturel : trop de surfaces de prairies humides avaient été mises en cultures.

    Il est redevenu parc naturel régional en mai 2014, pour une durée de douze ans. Il couvre 93 communes, dont Niort, sur la totalité de leur territoire.

    18 communes des Deux-Sèvres :

    1. Amuré
    2. Arçais
    3. Bessines
    4. Coulon
    5. Epannes
    6. Frontenay-Rohan-Rohan
    7. Le Bourdet
    8. Le Vanneau-Irleau
    9. Magné
    10. Mauzé-sur-le-Mignon
    11. Niort
    12. Prin-Deyrançon
    13. Saint-Georges-de-Rex
    14. Saint-Hilaire-la-Palud
    15. Saint-Symphorien
    16. Sansais
    17. Usseau
    18. Vallans

    21 communes de Charente-Maritime :

    1. Anais
    2. Andilly
    3. Angliers
    4. Benon
    5. Charron
    6. Courçon
    7. Cramchaban
    8. Esnandes
    9. Ferrières
    10. La Grève-sur-Mignon
    11. La Laigne
    12. La Ronde
    13. Le Gué-d'Alleré
    14. Longèves
    15. Marans
    16. Nuaillé-d'Aunis
    17. Saint-Cyr-du-Doret
    18. Saint-Jean-de-Liversay
    19. Saint-Sauveur-d'Aunis
    20. Taugon
    21. Villedoux

    54 communes de Vendée :

    1. Angles
    2. Auzay
    3. Benet
    4. Bouillé-Courdault
    5. Chaillé-les-Marais
    6. Chaix
    7. Champagné-les-Marais
    8. Chasnais
    9. Curzon
    10. Damvix
    11. Doix
    12. Fontaines
    13. Fontenay-le-Comte
    14. Grues
    15. L'Aiguillon-sur-Mer
    16. L'Ile-d'Elle
    17. La Bretonnière-la-Claye
    18. La Couture
    19. La Faute-sur-Mer
    20. La Taillée
    21. La Tranche-sur-Mer
    22. Lairoux
    23. Le Champ-Saint-Père
    24. Le Gué-de-Velluire
    25. Le Langon
    26. Le Mazeau
    27. Le Poiré-sur-Velluire
    28. Les Magnils-Reigniers
    29. Liez
    30. Longeville-sur-Mer
    31. Luçon
    32. Maillé
    33. Maillezais
    34. Mareuil-sur-Lay-Dissais
    35. Montreuil
    36. Moreilles
    37. Mouzeuil-Saint-Martin
    38. Nalliers
    39. Nieul-sur-l'Autise
    40. Oulmes
    41. Péault
    42. Puyravault
    43. Rosnay
    44. Saint-Benoist-sur-Mer
    45. Saint-Denis-du-Payré
    46. Saint-Michel-en-l'Herm
    47. Saint-Pierre-le-Vieux
    48. Saint-Sigismond
    49. Sainte-Radégonde-des-Noyers
    50. Triaize
    51. Saint-Vincent-sur-Graon
    52. Velluire
    53. Vix
    54. Vouillé-les-Marais

    La charte

    Le projet de territoire est défini par la charte du Parc naturel régional du Marais poitevin en 18 mesures :

    1. maintenir et développer les systèmes d’élevage valorisant les prairies naturelles humides
    2. concilier les systèmes d’exploitation de grandes cultures avec l’objectif de conservation de la zone humide
    3. favoriser le développement de la production maraîchère ainsi que l’exploitation des espèces et variétés locales anciennes  (la Vache maraîchine, le Baudet du Poitou, l’angélique du Marais poitevin…)
    4. transposer les principes du Grand Site de France sur l’ensemble du Marais poitevin
    5. développer une offre touristique de qualité et structurée
    6. structurer et concerter l’accueil, l’information et la promotion touristiques
    7. soutenir les activités existantes et identitaires, en priorité la mytiliculture en baie de l’Aiguillon et la filière bois dans les marais mouillés
    8. faire du Marais poitevin un territoire exemplaire pour la maîtrise de l’énergie et l’utilisation d’énergies renouvelables
    9. participer à la bonne gestion quantitative de  la ressource en eau du bassin versant
    10. participer au maintien et à la restauration d’une qualité d’eau maximale sur l’ensemble du Marais poitevin
    11. accroître et partager les connaissances relatives au patrimoine biologique et paysager du Marais poitevin
    12. préserver, valoriser et restaurer les sites à haut potentiel écologique et les espèces remarquables
    13. contribuer à la bonne gestion des espèces et des habitats sur l’ensemble du Marais poitevin
    14. promouvoir un aménagement du territoire respectueux des paysages identitaires du Marais
    15. sauvegarder l’architecture traditionnelle maraîchine et élaborer une charte de préconisations architecturales et paysagères
    16. informer, sensibiliser, éduquer, former aux enjeux du développement durable
    17. valoriser les ressources identitaires du Marais poitevin et encourager la création l’accueil et l’expression artistique
    18. renforcer les liens entre le Marais et les « villes portes » : Niort, Fontenay-le-Comte, Luçon et La Rochelle
  • Le site classé du Marais mouillé poitevin

    Le Marais mouillé est la partie du Marais poitevin qui est restée inondable. C’est un labyrinthe de conches et de canaux façonné par l’homme au XIXe siècle, plus connu sous l’appellation touristique de "Venise Verte". Le site classé par l'Etat depuis 2003 s’étend du 18533 ha. Le marais de Galuchet-La Plante à Niort (40 ha) en constitue l'extrémité orientale.

    En 2010, le Marais mouillé poitevin a été labellisé Grand Site de France, au même titre que la pointe du Raz, le Pont du Gard ou le Puy de Dôme. Ce label récompense le travail accompli par le Syndicat mixte du parc interrégional du Marais poitevin pour le sauvegarder et le valoriser.

    Le Marais mouillé poitevin concerne 24 communes : 11 dans les Deux-Sèvres, 11 en Vendée et 2 en Charente-Maritime.

    Dans les Deux-Sèvres :
    •    Amuré
    •    Arçais
    •    Coulon
    •    Frontenay-Rohan-Rohan
    •    Magné
    •    Bessines
    •    Niort
    •    Sansais
    •    Saint-Georges-de-Rex
    •    Saint-Hilaire-la-Palud
    •    Le Vanneau-Irleau

    En Vendée:
    •    Fontaines
    •    Doix
    •    Saint-Pierre-le-Vieux
    •    Maillezais
    •    Maillé
    •    Saint-Sigismond
    •    Le Mazeau
    •    Damvix
    •    Liez
    •    Bouillé-Courdault
    •    Benet

    En Charente-Maritime:
    •    Taugon
    •    La Ronde

    Le classement du site au titre de la loi de 1930 garantit au Marais mouillé poitevin la protection la plus forte pour ses paysages et son bâti: toute modification de l'état ou de l'aspect des lieux y est soumise à autorisation spéciale (article L.341-10 du Code de l'environnement).

  • Le syndicat mixte du parc naturel régional

    Le Syndicat mixte du parc interrégional du Marais poitevin est composé de collectivités adhérentes :

    • 85 communes réparties sur l'ensemble du Marais poitevin
    • 2 régions : Poitou-Charentes et Pays de la Loire,
    • 3 départements : Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Vendée.

    Il intervient sur la globalité de la zone humide dans les domaines du tourisme, de l'environnement et de la gestion patrimoniale. Il appuie sa gestion sur un contrat de territoire fixant ses grandes orientations et missions, cosigné par tous les adhérents.