Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Jeunes Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Vers de nouveaux horizons

Vous êtes jeune et vous avez envie de vivre une expérience professionnelle à l’étranger. Le pôle Europe de l’association l’Escale représente l’interlocuteur incontournable. Rachel Helvadjian nous présente les dispositifs proposés aux candidat(e)s, de plus en plus nombreux, au départ. Elle vous donne aussi rendez-vous le 12 janvier au Centre information jeunesse (CIJ) pour en savoir plus.

 « L’association l’Escale pilote sur Niort, et sur les Deux-Sèvres, deux dispositifs de mobilité européenne, Leonardo da Vinci pour les jeunes âgés de 18 à 25 ans et le service volontaire européen (SVE) pour ceux âgés de 18 à 28 ans » annonce Rachel Helvadjian, en charge de la mobilité européenne à l’Escale.
« Notre souhait est d’ouvrir ces deux dispositifs à tous les jeunes. Et ce quels que soient leurs profils » poursuit-elle. Cette volonté de favoriser, tout au moins de faciliter, le départ de Niortais et de Deux-Sévriens moins diplômés est illustrée par le programme Leonardo. Celui-ci permet de découvrir le milieu de l’entreprise dans six pays - Grèce, Italie, Irlande, Royaume-Uni, Espagne ou Danemark - pendant un à trois mois. L’expérience est ouverte aux jeunes diplômés au maximum d’un bac + 3.

Nathalie, une des bénéficiaires du dispositif Leonardo, a travaillé pendant un mois, en avril 2010, dans un centre pour personnes handicapées à Yeovil (Royaume-Uni). « Je suis née en Angleterre, j’avais envie d’un retour au pays pour y apprendre la langue. L’expérience, un peu difficile au début, fut très riche. Je souhaite y retourner pour un séjour plus long ».
Le second dispositif, le service volontaire européen propose une immersion de plus longue durée. « Le SVE se déroule sur une période de 6 à 12 mois. Ce programme entre dans le cadre de l’éducation populaire. Il permet aux jeunes de participer à la vie d’une association partenaire dans l’un des 30 pays participants » indique Rachel Helvadjian.

Pour le SVE, l’Escale a aussi pris le parti « de  favoriser les jeunes moins formés. Aucun diplôme n’est demandé aux candidat(e)s. » Les jeunes sont de plus en plus nombreux à être séduits par les deux programmes, 35 Deux-Sévriens sont ainsi partis en 2010. Si vous êtes motivé(e) par une belle expérience de vie, la première étape consiste à contacter l’association l’Escale. « Ensuite, nous organisons un entretien individuel afin de définir le projet du candidat. »

Benjamin a suivi ce parcours. Dans le cadre du SVE, il a vécu pendant un an à Kostelecké Horky (République Tchéque), village peuplé de 150 âmes. « J’y ai travaillé dans une ferme pédagogique. J’avais envie de vivre une expérience concrète. M’occuper des animaux, du jardin et du verger m’a permis d’affiner mon projet professionnel » note-t-il.
L’Escale accueille aussi des jeunes Européens, inscrits aux programmes Leonardo et SVE. Cristina, jeune Italienne, est ainsi animatrice au Foyer de jeunes travailleurs de Parthenay depuis début juillet 2010 dans le cadre du SVE. « J’avais envie de travailler au contact du public dans un pays étranger. J’ai découvert la France, la culture et la cuisine notamment. Je recommande cette expérience à tous les jeunes » s’extasie-t-elle.
Alors si vous avez envie de vivre en immersion dans un pays étranger, comme Cristina, Nathalie et Benjamin, commencez par pousser les portes de l’Escale. Ou rendez vous aux réunions d’information qui auront lieu 12 janvier, à 14h30, à 15h30 et à 16h30 au Centre d’information jeunesse, 3 rue de l’Ancien Musée à Niort.

 + d’info : http://www.lescale-niort.com

 David Birot
Le 7 janvier 2011