En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr Logo Vivre à Niort

Cimetières

Préparatifs de la Toussaint

Pour faciliter l’entretien et le fleurissement des tombes, plusieurs cimetières niortais seront exceptionnellement ouverts aux voitures du 23 au 31 octobre.

Pour faciliter l’entretien et le fleurissement des tombes, plusieurs cimetières niortais seront exceptionnellement ouverts aux voitures du 23 au 31 octobre. L’accès aux véhicules sera en revanche interdit le 1er novembre, jour de la Toussaint, sauf pour les personnes à mobilité réduite détentrice d’une clé magnétique et qui auront au préalable contacté la conservation des cimetières.

  • Les cimetières de la Broche, Ancien et Grand-Croix seront accessibles en voiture du lundi 23 au mardi 31 octobre de 8h30 à 17h, ainsi que le cimetière Cadet, dont l’entrée des véhicules se fera obligatoirement par la rue de Bellune et la sortie par la rue Terraudière (sens unique à respecter).
  • Le cimetière des Sablières sera ouvert aux voitures du lundi 23 au dimanche 29 octobre de 8h30 à 17h, le lundi 30 et le mardi 31 octobre de 12h30 à 17h. Pour permettre le passage des balayeuses, il sera fermé au public (voitures et piétons) les lundi 30 et mardi 31 octobre de 8h à 12h.
  • Le cimetière de Buhors, qui a bénéficié de travaux d’enherbement début octobre, ne sera pas ouvert aux voitures pendant un an, le temps que les végétaux s’installent durablement. Des chariots supplémentaires, ainsi que bancs seront mis à disposition des usagers afin de faciliter leurs déplacements à pied. Les personnes à mobilité réduite détentrice d’une clef magnétique devront contacter au préalable la conservation des cimetières.

Visite du crématorium jeudi 30 novembre

La Ville de Niort, avec la collaboration avec l’Association crématiste des Deux-Sèvres, organise le jeudi 30 novembre 2017 à 18h une visite guidée gratuite du crématorium «La Pyramide», 290 route de Coulonges.
La présentation des équipements et la visite de l’établissement seront proposées aux participants. Il sera répondu à toutes les questions sur la crémation, les cimetières niortais et le funéraire en général.
Pour tout renseignement :

  • Conservation des cimetières de Niort au 05.49.04.10.49 du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le samedi de 9h à 12h
  • ou association crématiste des Deux-Sèvres au 05.49.79.40.29, le mercredi de 14h à 17h,

Le retour de la conservation des cimetières au 31 rue de Bellune

Après une période de travaux pour accueillir les familles dans de meilleures conditions, la conservation des cimetières de la Ville de Niort a réintégré ses locaux au 31 rue de Bellune.
L’entrée des usagers se fait désormais uniquement par la rue de Bellune, mais il est toujours possible de se garer dans le cimetière Ancien. Un sas d’accueil a été aménagé et l’agencement des bureaux permet aujourd’hui d’assurer la confidentialité des échanges et l’intimité des familles. Les toilettes extérieures ont également été entièrement rénovées.

  • Conservation des cimetières de la Ville de Niort 31 rue de Bellune 05.49.04.10.49 ouverture au public : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 et le samedi matin de 9h à 12h (hors vacances scolaires d’été)

Végétalisation des cimetières

En réponse à la loi relative au zéro phytosanitaire qui interdit l’utilisation de désherbants chimiques dans les espaces publics dont les cimetières, la Ville de Niort a décidé d’enherber tous ses cimetières d’ici fin 2020.
Ces travaux ont commencé en 2011 au cimetière Ancien pour moitié, puis au cimetière naturel de Souché en 2014, aux vieux cimetières de Saint-Florent en 2015, au cimetière Cadet en 2016, fin septembre 2017 au cimetière de Saint-Liguaire et début octobre 2017 au cimetière de Buhors. Des tests de végétalisation entre les tombes sont en cours au cimetière Cadet pour limiter la pousse d’herbes non désirées. Des plantations de vivaces (type sedums et mélanges floraux) ou encore l’utilisation de copeaux de bois sont actuellement expérimentées. Les usagers sont invités à respecter ces nouveaux espaces végétalisés en n’arrachant pas ces plantes ou ne lavant pas les monuments avec des produits toxiques de type « javel ».