Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr
Petite enfance ,Tour Chabot Gavacherie Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Ouverture du Pôle enfance de l'Orangerie

Le Pôle enfance de l'Orangerie a ouvert ses portes lundi 6 janvier 2014, rue Pieter-Bruegel, à Niort. Ce...

Le Pôle enfance de l'Orangerie a ouvert ses portes lundi 6 janvier 2014, rue Pieter-Bruegel, à Niort. Ce nouvel équipement municipal permet d'offrir de nouvelles places en crèche et de meilleures conditions d'accueil aux familles. 

Il rassemble trois structures différentes: le service d'accueil familial qui quitte l'espace Lambon à Souché ; le Relais petite enfance localisé jusque-là chemin des Coteaux-de-Ribray ; et la crèche Aquarelle (même rue) qui devient la crèche de l'Orangerie et passe de 24 à 45 places.

Ce nouvel équipement municipal conforte la mission de service public assurée par le Centre communal d'action sociale (CCAS) dans le domaine de la petite enfance. Sa construction au coeur du quartier de La Gavacherie, à proximité du site Erna-Boinot, s'inscrit dans le Projet de rénovation urbaine et sociale (Prus). Le chantier a duré un an et demi (mai 2012-novembre 2013).

Sa conception a été confiée au cabinet d'architectes Lancereau et Meyniel, de Poitiers. De plain-pied, le bâtiment s'étend sur 1 440 m2. Le revêtement de ses façades en pierre, bois et zinc, son isolation thermique, son plancher chauffant, son système de ventilation à double flux et sa toiture végétalisée lui assurent un rendement énergétique optimal.

L'opération a coûté 3,5 millions d'euros (hors espaces publics). Elle a été financée par le CCAS (2,121 millions d'euros), l'Agence nationale de rénovation urbaine (660 000 euros), la Caisse d'allocations familiales (410 000 euros) et le Conseil général des Deux-Sèvres (300 000 euros).

Dans le cadre du "1% artistique", 18 000 euros ont été réservés à la commande d'une oeuvre d'art. C'est le projet du sculpteur Bruno Petremann, qui a été retenu. Sept boules en résine, de tailles et de factures différentes, évoquant des oranges, orneront le parvis du Pôle enfance.

(Le 2 janvier 2014)