Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr
Transport Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Les Chamois, pour un nouveau décollage

Ce vendredi matin, les Chamois ont profité du nouveau système IFR de l’aérodrome niortais, direction...

Ce vendredi matin, les Chamois ont profité du nouveau système IFR de l’aérodrome niortais, direction Nîmes. Espérons qu’ils atterriront, ce soir, avec trois points de plus au compteur.

Le vol du Beech 1900 prévu à 9h30 à destination de Nîmes a décollé comme attendu à 9h30 ce vendredi matin, de l’aérodrome Niort-Marais poitevin. Atterrissage 1h10 plus tard à Nîmes. À son bord, les deux pilotes de la compagnie Hex’air et les 19 joueurs et membres du staff des Chamois niortais. L’objectif, ramener un bon résultat du stade des Costières de Nîmes, à l’occasion de cette 14e journée du championnat de France de Ligue 2.
Le moment était chargé en symboles. Pour les Chamois, ce décollage en appelle un autre. Scotchés au classement depuis quatre journées, après deux nuls et deux défaites, les Niortais espèrent ramener quelque chose du Gard. Un match sous tension face à une formation se trouvant dans une situation analogue, en quête de confiance, après deux défaites d’affilée.

Un atout pour le développement
Symbolique également pour la ville. Derrière ce premier décollage des Chamois de l’aérodrome souchéen depuis 2006, un autre se révèle. « L’image de Niort gagne en modernité et en notoriété, se félicite Jérôme Baloge, le maire. Ce sera un réel avantage pour notre développement (…) Nous pourrons réfléchir à des complémentarités avec les autres sites de la région : La Rochelle et Poitiers ».
Pour Olivier Dupont, le responsable de l’aérodrome : « la mise en place de la procédure IFR (instrument flight rules) permet aux entreprises de recevoir, sur notre territoire, les grands décideurs, des représentants nationaux… » Depuis la mise en place du système, le 18 septembre, « nous avons accueilli 36 vols d’affaires, dont deux le premier jour ». Il y a du potentiel.

Beaucoup mieux pour la récupération
Les Chamois niortais n’avaient donc plus connu ces facilités depuis huit ans : « C’est très appréciable et pratique pour nous, témoigne le président du club, Joël Coué. C’est aussi important pour les équipes adverses. Elles ne sont plus obligées de se poser à Poitiers, ça compte dans notre image. »
Pascal Braud, l’entraîneur adjoint évoquait « un gros avantage pour la récupération. On économise des trajets en car vers Poitiers. Nous serons de retour dès ce soir ». Il confie le programme des footballeurs niortais pour ce déplacement :
Arrivée à l’hôtel à 11h30, causerie de l’entraîneur sur l’adversaire, déjeuner, sieste, collation à 16h30, nouvelle causerie, arrivée au stade à 18h30, match à 20h, retour à Niort à 23h30.