Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr
Saint-Liguaire ,Jeunes Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Trois jeunes Européens en immersion

A Niort depuis octobre 2011, deux jeunes Espagnols et une Grecque interviennent auprès d'enfants souffrant...

A Niort depuis octobre 2011, deux jeunes Espagnols et une Grecque interviennent auprès d'enfants souffrant de troubles du comportement.

En octobre 2011, l’association niortaise L’Escale a accueilli de nouveaux stagiaires et volontaires européens. Parmi eux : Angelika, 25 ans, originaire d’Athènes,  Mokhtar, 37 ans, et Marina, 32 ans, d’Andalousie. Tous trois ont été affectés à l’Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (Itep), un établissement situé dans le quartier de Saint-Liguaire, qui accueille des enfants souffrant de troubles du comportement.

Angelika, la Grècque, est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en architecture. Elle effectue un séjour de 9 mois dans le cadre d’un Service volontaire européen. « Après six années d’études, je me suis rendue compte que je préférais les enfants » explique la jeune femme. Elle a décidé de venir en France pour découvrir la langue (qu’elle n’a jamais étudiée), le pays et un nouveau métier. « C’est difficile, reconnaît  Angelika, mais c’est intéressant. »

A l’Itep, elle participe à la classe, mais aussi aux différents ateliers : les arts plastiques, la musique, la cuisine et surtout l’équithérapie, son activité préférée.

Mokhtar et Marina, les Espagnols, sont à Niort pour seulement trois mois. Ils bénéficient du programme Leonardo da Vinci, dont l’ambition est de faciliter les échanges de bonnes pratiques. Médiateur interculturel, avec la spécialité « éducateur des mineurs immigrés », Mokhtar a déjà une expérience professionnelle dans le social. C’est aussi le cas de Marina. La jeune femme a suivi des études universitaires en sociologie, avant de travailler auprès de sans-abri ou de toxicomanes.

Leur séjour à Niort a débuté par trois semaines de cours intensif en français à L’Escale. Mokhtar a ensuite rejoint l’Itep où il a rapidement pu prendre part aux ateliers avec les enfants. Marina a quant à elle fait un détour par l’Association des paralysés de France, où elle est restée un mois. Elle est arrivée à l’Itep début décembre et s’est aussitôt impliquée dans l’aide aux devoirs.

Tous les trois se plaisent à Niort. « Il y a beaucoup de choses à faire » note Mokhtar, qui surfe régulièrement sur le site vivre-a-niort.com pour trouver des idées de sortie. « Les gens sont cool. » Et Marina ajoute : « C’est interculturel, je rencontre de nombreux étrangers. »

De son côté, Angelika apprécie les paysages du marais. "J'aime la nature, mais aussi la culture et surtout la littérature classique de votre pays. La vie ici, c' est très différent. » Et même si elle trouve qu'il fait « très froid", elle espère pouvoir rester en France à l’issue de son service volontaire européen.

(12 décembre 2011)