Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr
Sainte-Pezenne Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

Un verger en libre accès

Dans le quartier de Sainte-Pezenne, une pelouse de 2 200 m2 cède sa place à un verger ouvert à tous. Son...

Dans le quartier de Sainte-Pezenne, une pelouse de 2 200 m2 cède sa place à un verger ouvert à tous. Son nom : «Le Clos des 4 Saisons».

La parcelle est située à l’angle des rues François-de-Malherbe et du Coteau Saint-Hubert. La Ville de Niort, propriétaire du terrain, a décidé d’y planter 39 arbres, dont 24 fruitiers, et 90 arbustes.

L’objectif est de favoriser la biodiversité, de lutter contre les îlots de chaleur urbains et d’offrir aux habitants du quartier la possibilité de récolter les fruits et de les consommer.

Les premiers végétaux ont été mis en place jeudi 12 février 2015, par le service municipal des espaces verts et naturels avec l’aide d’élèves du groupe scolaire voisin Louis-Aragon et du lycée horticole Gaston-Chaissac. Les deux éco-animateurs de la Ville étaient présents pour apporter aux participants des explications sur la notion de trame verte, le cycle des arbres fruitiers, les variétés choisies...

Le verger comprend cinq pruniers, cinq noisetiers et autant de néfliers, quatre cerisiers, quatre pommiers, deux pêchers, un figuier, mais aussi trois amandiers et trois abricotiers, des essences exotiques dont on étudiera la capacité d'adaptation à nos climats... Dans la haie bocagère et fruitière, groseilliers, framboisiers, amélanchiers, cognassiers (coings) et plaqueminiers (kakis) se mêlent aux charmes, cornouillers sauvages et chênes des garrigues. Les premiers fruits pourront être récoltés dès 2016.

Ce projet de verger représente un investissement de 5 600 €. Il bénéficie du soutien de la Région Poitou-Charentes, qui le finance à 80 %, dans le cadre de son appel à propositions pour la Semaine régionale de l’arbre et de la haie.  
Le centre de la parcelle sera laissé libre et engazonné. Il permettra aux habitants d'organiser des rencontres et des temps d'échanges. Des jardins pédagogiques y trouveront également leur place. Le centre socioculturel de Sainte-Pezenne, le groupe scolaire Louis-Aragon, le collège François-Rabelais et le lycée horticole Gaston-Chaissac ont en effet pour projet d'installer entre les arbres des bacs de jardinage.