En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour recueillir des données statistiques. En savoir plus et gérer ces paramètres.

A- A A+
Ville de Niort
Place Martin Bastard 79000 Niort, France
tel:05 49 78 79 80, Courriel: mairie@mairie-niort.fr Logo Vivre à Niort

Culture

L’Alternateur : générateur d'ambiances festives

L’Alternateur, nouveau bar resto, a ouvert ses portes vendredi 13 décembre place Denfert-Rochereau.

L’Alternateur, futur lieu branché du centre-ville ? Vous pouvez l'essayer, il a ouvert ses portes le vendredi 13 décembre place Denfert-Rochereau.

« L’Alternateur, c’est cette pièce mécanique qui rassemble les énergies, pour mieux les diffuser sur l’ensemble d’un système », présente Mathieu, l’un des quatre associés de l’Alternateur, nouveau lieu de fête, de spectacles, d’expos et de restauration, installé place Denfert-Rochereau. « Alternatif », s’entend aussi, évidemment, comme espace d’expressions pour ceux qui ne sont pas « encore » dans le système, ou qui s’en défendent … « Ils disposeront ici de bonnes conditions, dans un lieu tout équipé en son et lumière ».
On est ici entre la salle de spectacle et le caf’conc’. Les travaux ont débuté en août. Il fallait bien ça pour transformer cet ancien restaurant universitaire. Pour l’heure, seul le rez-de-chaussée sera exploité, soit plus de 200 mètres carrés quand même. 
Pour la première soirée, l'élan est donné par le groupe Coffees and cigarettes : du hop'n roll accompagné de projections vidéos.

A midi aussi
L’Alternateur entend animer le quartier dès la pause déjeuner. Entre 15 et 30 couverts, produits locaux et pain maison au menu. Le programme des soirées, diffusé dans le  « Kek tu bouines ? », fera lui aussi la part belle aux productions locales : «musiciens, plasticiens, comédiens… devant 200 personnes maximum».

Un bail de deux ans
Les quatre z’amis ont signé un bail précaire de deux ans avec la Ville, propriétaire des lieux depuis 2010. Cette dernière a lancé un appel à candidatures auprès de promoteurs, pour la construction de logements, bureaux, commerces sur l’ensemble du vaste îlot, entre la place Denfert-Rochereau et la rue de Strasbourg.

Le choix de la Scop
Mathieu et ses trois compères (Samuel, Guillaume et Olivier) ont opté pour le montage d’une Scop (Société coopérative et participative). Un choix dicté par un principe, «la démocratie : nous sommes tous au même niveau de décision et des agréments : Nous avons bénéficié d’un bon suivi et d’aides importantes pour démarrer.» Trois postes à temps plein ont ainsi été créés, l’un étant partagé entre deux des associés, employés par ailleurs. Les co-gérants ont investis 40 000 euros. Des investisseurs extérieurs, types Cigales, ont apporté les 30 000 euros complémentaires.

Vous retrouverez la programmation de l'Alternateur sur l'agenda de notre site.
Toutes les infos sur sa page Facebook.

(Mis à jour le 13 décembre 2013)