Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+
Port Boinot ,Grand projet : boinot Niort, mairie, Ville, Deux-Sèvres

3 questions à Jérôme Baloge, maire de Niort, président de Niort Agglo

Le centre-ville s’agrandit. Le parc urbain de la Sèvre niortaise se connecte avec le Parc naturel du Marais poitevin. 3 questions à Jérôme Baloge, maire de Niort, à l'occasion de l'inauguration des espaces publics de Port Boinot.

  • L’ouverture des jardins et des Hangars marque une première étape. Les aménagements se poursuivent. Que nous réserve Port Boinot l’été prochain ?

Jérôme Baloge : "Port Boinot est conçu comme un lieu avant tout familial et convivial. C’est maintenant aux Niortais de se l’approprier. C’est un endroit en coeur de Ville tourné vers la Sèvre niortaise, vers le Marais. Il est propice à la détente, à la découverte de la nature avec ses différentes ambiances et jardins comme la serre, les bassins botaniques ou encore la Grande prairie. Au printemps prochain, le rez-de-chaussée du Séchoir accueillera le comptoir des itinérances de l’office de tourisme. Ce sera le lieu pour découvrir toutes les possibilités de randonnées à partir de Port Boinot, mais plus largement sur tout le territoire de l’agglomération.

L’été prochain, il sera possible de faire du canoë sur la vieille Sèvre au départ du grand ponton aménagé sur les berges. Il faudra encore attendre un peu, 2022 en principe, pour embarquer à la cale du port en cours d’aménagement et découvrir la Sèvre niortaise jusqu’à Marans à bord de bateaux électriques aménagés. Le 1er étage du Séchoir accueillera un espace moderne d’information et de sensibilisation aux richesses patrimoniales de notre territoire.

Bien entendu, le site fera l’objet d’animations régulières et la programmation de l’Ilot sauvage, qui occupe les Hangars, aiguisera à n’en pas douter la curiosité et la soif de découverte des promeneurs."

  • Quels seront les usages de la Fabrique et de la Maison patronale ?

Jérôme Baloge :  "Il est encore un peu tôt pour le savoir puisqu’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) est en cours pour l’occupation du reste du site, à savoir la Maison patronale et la Fabrique. Des travaux auront lieu pour une livraison courant 2022 et ainsi proposer de nouvelles activités. Il est évident que le site se prête parfaitement au développement d’une offre de restauration.

D’autres activités viendront occuper les volumes prometteurs de la Fabrique autour d’un possible tiers lieu mêlant culture, co-working mais aussi détente. Le potentiel des lieux est immense. Port Boinot a tous les atouts pour être le lieu où il se passe quelque chose !"

  • En quoi le projet Port Boinot contribue-t-il à relever le défi Niort Durable 2030 ?

Jérôme Baloge : "La conception du site illustre l’intégration de la nature en ville, l’urbanisme vert. C’est la transformation de 25 000 m2 de friche industrielle pollués en un lieu de vie, en un lieu qui permet le développement du végétal en ville, en un lieu qui tisse des liens entre la ville, son territoire et son fleuve. C’est un marqueur de la ville de demain. C’est un nouvel îlot de fraîcheur en ville, c’est un élément du parc naturel urbain. Mais c’est aussi la place faite aux mobilités douces.

Dans quelques mois, le boulevard Main et la médiathèque et demain, la place Denfert-Rochereau sur la colline Saint-André ou encore l’aménagement de la gare répondront aux mêmes ambitions. "

En chiffres

  • 25 000 m2 réaménagés
  • 6 700 m2 engazonnés
  • + de 150 espèces végétales plantées
  • 128 arbres, 15 essences différentes
  • 1 672 arbustes
  • 9 899 vivaces
  • 1 800 bulbes
  • 480 m2 plantes méditerranéennes et exotiques sous la serre des voyageurs (+ de 1000 plantes)
  • 180 m2 de bassins botaniques (150 végétaux)
  • 330 ml de passerelles
  • 260 ml de conches dans le jardin du marais mouillé
  • 60 ml de berge naturelle réaménagée
  • 8 jeux d’eau
  • 2 bornes fontaines
  • 87 arceaux vélos