Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

Marathon polar

Cycle fictions et arts numériques : dédié aux formes artistiques numérisées, le Pavillon Grappelli sera le siège bien réel de lectures et d’ateliers de scénarisation/réalisation.

  • MARATHON POLAR, Scène de crime virtuelle de Peter MAY : 

L’équipe du Théâtre de l’Esquif interpretera ce marathon de lecture dans le texte intégral. Il s’agit d’offrir à écouter ce polar dans des casques, en direct et en proximité avec les acteurs. Et, pour celui qui reçoit, de se laisser traverser par des voix extérieures, des musiques qui accompagnent, qui soutiennent, des sons, des bruitages, des images. … Et de frissonner un peu ensemble aussi.

Michael Kapinsky est photographe pour la police scientifique. Après le décès de sa femme, endetté, déprimé, il ne peut plus financer ses séances chez sa psychiatre ; elle lui propose de participer à des séances de groupe gratuites via le site de jeux Second Life, monde virtuel. Il crée son avatar et devient détective privé. Les crimes virtuels deviennent des crimes réels et les pistes se brouillent entre virtualité et réalité.

« Il comprit immédiatement que ce n’était pas un jeu. Qu’il était en danger et que, d’une manière ou d’une autre, cela allait mal finir. Il paniqua et essaya de se téléporter à l’extérieur. (…) Il entendit le claquement sec d’un coup de feu. Une, deux, trois fois. Des trous apparurent sur son corps.(…) Et son écran vira au noir. »

  • Dernière séance : 20 novembre. 
  • Gratuit sur inscription (réservation pour 1 ou plusieurs épisodes).