Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche
A- A A+

66e anniversaire de la Libération de Niort

Rassemblement et cérémonie pour célébrer le 66e anniversaire de la Libération de Niort

  • 17h45 : rassemblement place des Martyrs-De-La-Résistance

  • 18h30 : Cérémonie au monument des soldats sans uniforme, place des Martyrs-De-La-Résistance

 

Cette année un hommage particulier sera rendu au 114e RI.

Ce régiment, constitué au moment de la Libération et placé sous le commandement du colonel « Chaumette » (Edmond Proust), a contribué à libérer les Deux-Sèvres à partir du 15 août 1944 et en particulier son chef-lieu Niort, le 6 septembre 1944. Il a ainsi permis d’installer Emile Bèche à la tête de la municipalité et René Hudeley, comme préfet des Deux-Sèvres et représentant le gouvernement provisoire.

Les FFI, Forces Françaises de l’Intérieur, étaient composées de groupes militaires des mouvements de résistance : Armée Secrète (AS), Francs-tireurs et partisans (FTP), Organisation de Résistance de l’Armée (ORA). Cet amalgame avait été programmé à partir du mois de mars 1944. Son commandement avait été confié au général Koenig par le général de Gaulle, afin de participer aux côtés des forces françaises combattantes et des armées alliées à la libération du territoire.

En Deux-Sèvres, les deux composantes essentielles étaient l’ORA commandée par Edmond Proust « Chaumette » et les FTP commandés par Maurice Robin « Michel ». Le 13 août 1945, les deux structures fusionnèrent pour ne former qu’un seul mouvement, commandé par le colonel « Chaumette ».

Après la Libération, l’ensemble de ces forces ainsi regroupées, toujours sous la direction d’Edmond Proust, constituèrent le 114e RI. Intégré à la première armée française du général de Lattre, il fut affecté au front de l’Atlantique. Et plus particulièrement à la ville de La Rochelle où les forces d’occupation allemandes s’étaient repliées. Le 114e RI participa ensuite  à l’occupation de l’Allemagne avant d’être dissous le 21 octobre 1945 à Frankenthal.

Le drapeau de l’amicale des anciens FFI du 114e RI  a été remis solennellement en 2009 à l’UDAC (Union départementale des anciens combattants et victimes de guerre). A l’occasion de l’anniversaire du 6 septembre, il sera exposé à la cérémonie.

Hommage à la Résistance et aux valeurs du CNR

A travers les combattants de la Libération et du 114e RI, c’est à l’ensemble de la Résistance et aux valeurs qu’elle a incarnées qu’il sera rendu hommage.

Les artisans de la Libération n’ont pas seulement contribué à libérer le territoire de l’occupation nazie, ils sont aussi les promoteurs du retour au régime républicain et de sa rénovation à la fois politique sociale et économique.
 

Photo issue de la collection privée de Jean-Marie Pouplain :
Prise de fonction officielle du Maire Emile Bêche et du Conseil municipal provisoire devant les FFI et la foule le 6 septembre 1944.